Facebook Live: Le faire soi-même ou travailler avec une équipe de production?

Depuis déjà quelques années, la diffusion en direct gagne en popularité. Certains en font depuis 6 ou 7 ans (ALLÔ), mais elle n’aura jamais été aussi populaire que depuis son arrivée sur Facebook. Les mots Facebook Live sont sur toutes les lèvres depuis déjà quelques mois. On en voit de plus en plus, certains créatifs et bien exécutés, et d’autres, un peu moins. Tout le monde a envie d’en produire sur sa page de marque, et ce, pour plusieurs raisons:

– Notification envoyée aux abonnés, donc portée vraiment intéressante
– Algorithme de Facebook particulièrement favorable aux Lives, et donc, encore une fois, une portée qui dépasse n’importe quel autre type de contenu
– Apparente facilité de mise en oeuvre (on peut en faire facilement de son mobile)

Le point que j’avais envie d’aborder aujourd’hui est le 3e sur cette liste. Oui, c’est vraiment facile de produire un Facebook Live, mais est-ce toujours la meilleure option, simplement parce qu’elle est gratuite, facile et rapide?

Je vous vois déjà vous dire: « Ben oui, le gars qui offre des services de Facebook Live va venir nous dire que ce qu’on fait est nul, pour nous vendre ses services. » Détrompez-vous. Bien entendu, si vous décidez de faire appel à une équipe externe, je vous invite certainement à me lâcher un coup de fil, mais dans plusieurs occasions, vous pouvez très bien le faire vous-même. Tout dépend de vos objectifs. Tout dépend du contenu que vous avez à présenter en Live. Et finalement, tout dépend du contexte de la diffusion.

 

PRODUIRE UN FACEBOOK LIVE D’UN MOBILE

 

Facebook Live avec Éric Salvail, sur la page de Metro mon Épicier

Facebook Live avec Éric Salvail, sur la page de Metro mon Épicier

Produire une diffusion Facebook Live, directement d’un téléphone, a l’avantage d’être particulièrement simple et rapide à faire. On ouvre l’application Gestionnaire de Pages, on se rend sur notre page, on clique sur En Direct, et tout est prêt. Il ne vous reste qu’à pointer votre appareil sur votre sujet, et le tour est joué. (Bien entendu, je suggère tout de même d’avoir un peu d’équipement et de préparation additionnelle, comme un micro ou un stabilisateur/trépied, mais ce sera pour un autre article. SUSPENSE.)

Les diffusions spontanées, d’un téléphone, sont particulièrement appropriées dans plusieurs cas, qui permettent d’être plus informels:

  • Séance de Q&A avec une personnalité publique, dans son salon, dans les coulisses d’un tournage, etc.
  • Aperçu Behind the scenes d’un évènement majeur, d’un tournage, d’une séance photo
  • Diffusion avec énormément de déplacements
  • Contenu à caractère très personnel, avec un individu devant la caméra

Surtout, le point le plus important (et ça vaut pour la plupart des diffusions, même avec équipement professionnel) c’est qu’il faut avoir une animation pendant la diffusion. Un MoJo (Mobile Journalist), qui interagit devant la caméra, et même, idéalement, qui tient le téléphone directement, de manière à assumer pleinement l’aspect spontané de la diffusion. Je ne mettrai d’ailleurs jamais assez d’emphase sur ce point. Un Live fait sur un téléphoner doit être pleinement assumé. Les gens doivent savoir que ce qu’ils voient est simplement filmé par un téléphone. Cela vous permettra de vous en tirer avec plusieurs des inconvénients de ce type de diffusion, qui seront pardonnés en connaissant le contexte. La caméra brasse un peu trop? Une sonnerie de cellulaire vient résonner pratiquement dans le micro? (Par contre, je vous dirais: «Le mode Ne pas déranger, ça existe. Sers-toi en.») L’image est correcte au niveau de la résolution, mais a des couleurs un peu fades et aucune profondeur? Tout ça est normal, c’est X qui filme avec son téléphone!

Il est donc tout à fait possible de réaliser des diffusions vous-mêmes, de votre mobile, de façon efficace, dans ce contexte. Il faut simplement toujours penser à votre objectif, et à l’image que vous désirez renvoyer.

 

PRODUCTION DE FACEBOOK LIVE AVEC ÉQUIPEMENT PROFESSIONNEL

 

Mise en situation: Vous gérez les médias sociaux pour une marque bien connue. Vous passez 365 jours/an à créer du contenu de qualité, des visuels léchés, des vidéos créatives, dynamiques, à l’image de votre entreprise. Vous développez des campagnes publicitaires pour les panneaux d’affichage, les magazines, la télé. Et rendu au Facebook Live, vous filmez votre évènement de prestige ou une entrevue avec un iPhone, sans équipement audio?

L’image de marque, ça se construit lentement, sur des années, mais ça se détruit pas mal plus facilement. Après des années à faire produire des campagnes télé par une agence, confieriez-vous votre prochaine à votre petit neveu, qui vient de s’acheter une GoPro et qui monte sur iMovie? Probablement pas. C’est exactement la même chose avec le Live.

Screenshot 2017-05-26 a 10.20.47

Diffusion en direct d’une performance intime de Patrick Watson pour la Fondation Evenko

À l’exception des cas mentionnés ci-haut, où le téléphone est parfaitement adapté, vous devriez attendre de vos diffusions en direct la même qualité que le reste du contenu vidéo que vous produisez. Votre Live aussi aura plus fière allure avec un panneau d’ouverture animé, des supers et des visuels qui s’intègrent dans la vidéo, un rythme amélioré par la présence de plusieurs caméras, etc. Le son aussi, un aspect souvent moins réfléchi, mais aussi important, sera probablement meilleur avec un véritable équipement audio.

Vous voulez intégrer des statistiques à l’écran? C’est possible. Vous voulez afficher en temps réel les réactions Facebook? C’est possible. Les Facebook Live lancés par un logiciel de streaming, plutôt qu’un téléphone, ne sont limités que par deux choses. Votre imagination et votre budget.

Il est facile d’énumérer les avantages qu’offrent une diffusion avec de l’équipe vidéo professionnel:

  • Qualité d’image (résolution et couleurs)
  • Profondeur de champ
  • Équipement audio
  • Possibilité d’intégrer de l’animation, du texte, des images
  • Possibilité d’intégrer des éléments interactifs
  • Possibilité d’intégrer plusieurs caméras

Bien entendu, tout cela vient avec un coût. Et il est certainement plus coûteux de faire appel à des professionnels que de le faire soi-même, mais il faut bien considérer les avantages que ça représente. Produire du contenu de qualité engrange toujours un coût, que ce soit de la rédaction, du graphisme, de la photo ou de la vidéo.

Pour conclure, il est vrai que Facebook Live est, du moins présentement, un type de contenu à privilégier, car il est riche, engageant, et favorisé par les algorithmes de Facebook. Mais comme pour tout, il faut s’assurer de le faire de la bonne façon, en gardant TOUJOURS en tête ses objectifs.

Commentaires

Comments ( 1 )

The comments are now closed.

Share This