5 nouvelles fonctionnalités Facebook CHOQUANTES! VOUS N’EN CROIREZ PAS VOS YEUX!

Voilà. J’ai eu votre attention avec mon titre accrocheur longuement travaillé et réfléchi. L’article va peut-être être un peu moins excitant que vous pensiez, mais au moins, dites-vous qu’il n’est pas divisé en 20 pages différentes pour vous faire voir 45 000 pubs, contrairement aux autres articles aux intitulés semblables.

 

Donc, probablement parce que les Fêtes approchent, Facebook a décidé, dans les derniers jours, de gâter les gestionnaires de communauté et autres personnes qui travaillent sur les Internets, avec une grosse poche pleine de nouvelles fonctionnalités, dont une en particulier, qui avait été annoncée, et était en développement, depuis environ deux ans. Quelques nouvelles fonctions sont spécialement utiles aux pages de médias, que ce soit la télé, les blogues, les journaux, les pensées du jour de ChezMaya.com, ou un site d’information sur le tigre. Bref, toute page qui partage régulièrement  du contenu hébergé sur son site web.

 

 

,

 

Je vous ai donc préparé, dans ma grandeur d’âme, une liste des nouvelles fonctionnalités. Je suis fin de même, tsé.

 

1. Un outil de recherche qui permettra finalement………de faire des recherches.

 

Nos amis chez Facebook ont eu la révélation, il y a environ un an, que leur barre de recherche était très peu performante. À part chercher le nom exact d’une personne ou une page, elle ne permettait pas, contrairement à tous les moteurs de recherche depuis près de 20 ans, de chercher du contenu.

 

Il y a près de 2 ans, ils ont annoncé une mise à jour révolutionnaire de l’outil, qui permettait, à l’époque, de chercher des photos d’un utilisateur particulier, prises à un endroit donné, ou autre recherche avec ce genre de critères. Toutefois, la recherche de publications devait venir peu après.

 

C’est donc il y a 3 jours, donc clairement « peu après » janvier 2013, que la fonction a été annoncée. On pourra maintenant rechercher des publications, via des mots-clés dans la barre de recherche. Ce timing très rapproché me mène à croire que Facebook a racheté l’algorithme de recherche de la Toile du Québec, fermé récemment. Ça ne peut pas être une coïncidence.

 

Remarquez les cercles reliés par des lignes. Coincidence? Je ne crois pas.

Remarquez les cercles reliés par des lignes. Coïncidence? Je ne crois pas.

Bref, c’est une belle nouvelle, même si j’ai de la difficulté à être heureux et excité par cette fonction qui aurait dû exister depuis le départ. Mais bon, faut bien se contenter de ce qu’on a.

 

Note: La fonction n’est disponible que si vous utilisez le site en anglais. Étonnamment. La version française devrait suivre sous peu. Soit en 2043.

 

2. Le ciblage par intérêt, directement sur vos publications

 

Ça, c’est une nouvelle quand même intéressante. Il était déjà possible de faire un ciblage dans les publications, sur différents critères, comme la langue, l’origine géographique ou le niveau d’éducation (même si je n’ai jamais vu personne utiliser cette option, et n’en vois pas particulièrement l’utilité, sauf dans des cas très spécifiques), mais maintenant, on peut cibler par intérêt.

Vous pourrez enfin faire votre publication qui parle de collections de Pogs, sur votre page de restaurant, sans vous aliéner les 99,9% de vos fans qui n’aiment pas les Pogs. Vous n’aurez qu’à cibler l’intérêt Pogs (à ne pas confondre avec les Pugs, qui sont beaucoup moins plaisants), et le tour est joué.

 

Bientôt sur vos fils d'actualités, amateurs de Pogs.

Bientôt sur vos fils d’actualités, amateurs de Pogs.

3. Des publications avec dates d’expiration

 

Une publication Facebook qui continue à s’afficher sur les fils d’actualité, une fois qu’elle n’est plus d’actualité ou pertinente, c’est désagréable. Par exemple, un article qui fait la promotion d’un concours, une fois que le concours terminé, ça peut simplement mener à de la confusion, et à des internautes qui essaient de s’inscrire, avant de se heurter à un mur.

 

Maintenant, on peut régler le problème. Il est possible d’ajouter une date de fin à une publication. De cette façon, on peut s’assurer que passé un certain moment, bien que la publication et ses interactions resteront présentes sur la page, elles ne s’afficheront plus dans le fil d’actualité des abonnés, évitant ainsi des situations désagréables.

 

Cette fonction est UTILE. Tous ensemble, ON S’EN SERT s’il vous plaît. Ainsi, on mettra un terme aux publications qui annoncent un évènement, après l’évènement. Merci.

 

4. Le « Smart Publishing » ou la rare fois où Facebook nous offre de la visibilité grétisse!

En gros, le « Smart publishing » est une façon d’afficher votre contenu dans le fil d’actualité de vos abonnés, sans que vous n’ayez rien à faire. Si un lien vers votre site web est partagé fréquemment par vos abonnés, ou par d’autres utilisateurs de la plate-forme, Facebook l’identifiera comme un contenu pertinent, et l’affichera, à l’occasion, à vos abonnés, directement dans leur fil d’actualité, sans que vous ne fassiez quoi que ce soit.

Donc en gros, Facebook désire augmenter la visibilité de votre contenu, s’il considère que c’est un contenu pertinent et populaire. Grétisse. Juste de même. Ils sont si généreux.

Oh-Yes-its-FREE-iStock

On verra comment ça fonctionne, concrètement, et comment, par magie, les articles de pages avec un budget publicitaire annuel important auront toute la visibilité comparativement aux blogues d’auteurs pauvres qui ne dépensent pas un sou sur la plate-forme, même s’il faudrait être vraiment de mauvaise foi, pour penser ça. Je ne suis pas comme ça, moi.

 

5. Des statistiques, par URL.

Facebook a ajouté des options aux « Domain Insights », qui permettent d’avoir des données statistiques sur le contenu de votre site web, partagé sur la plate-forme. Ainsi, vous pourrez voir vos articles les plus populaires, ainsi que les utilisateurs les plus influents l’ayant publié. Donc, même si votre page n’a pas été mentionnée, ou qu’il ne s’agit pas d’un partage direct de votre propre publication, vous pourrez comprendre d’où vient le trafic sur votre site.

Vous devez, bien entendu, avoir configuré vos « Domain Insights », ici même: https://www.facebook.com/insights

 

 

En conclusion, ce sont tout de même de bonnes nouvelles, qui ne peuvent qu’aider les gestionnaires de communauté, et plus particulièrement les gestionnaires de pages liées aux médias, qui sont les plus gâtés. Alors, mettons de côté notre mauvaise foi, et soyons heureux. Rendons grâce à Facebook notre Dieu tout-puissant, qui est en contrôle de cette plate-forme dont nous dépendons tous.

 

Alors dans l’espoir que la portée organique des publications cesse de diminuer 3 fois par année, je retourne à mes offrandes et à mes rituels sacrificiels, les soirs de pleine lune, ou, à l’aide de mon pouce en l’air, j’écrase des oiseaux bleus, et je poke des fantômes blancs qui tirent la langue (ces derniers sont particulièrement difficiles à trouver).

Commentaires

Comments ( 0 )

    Leave A Comment

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    Share This